DonjonDaoc2

Pour préparer nos parties !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Partie Duo du 30-08-15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vi
Admin


Messages : 171
Date d'inscription : 26/04/2015

MessageSujet: Partie Duo du 30-08-15   Dim 30 Aoû - 22:53

Résumé point de vue Ergador incoming.

La Partie commence alors que je me rends à Palaroc pour l'anniversaire de la ville, toute ma famille s'y rends et j'ai prévu d'y retrouver les Raz'terreurs également.

Arrivé sur place, la cité est en pleine effervescence, loin de l'image lugubre habituelle, la ville est pleine de couleurs et de festivités. Des étendards aux armes de la cité et des Gardiens du Feu flottent un peu partout. Me séparant assez rapidement de mes parents, je retrouve le groupe attablé à la place centrale de la ville, Dokter est également présent pour une fois et semble nerveux. Nous échangeons les dernières nouvelles et attendons que le maire de la cité ne prenne la parole et j'essaye de savoir ce que mon frère a fait ces derniers temps.

Lorsque enfin un Troll massif monte sur l'estrade, le silence se fait peu à peu sur la place. Il s'agit du dirigeant de cette communauté et de la région : Yekorn Ukenk (orthographe?). Il commence par toute une exposition sur les mesures à prendre cette année et perd rapidement les plus jeunes de l'audience, moi y compris. Arrivant à la fin de son discours, il parle des soucis de vermines rencontrés ces dernières années. Appelant sur l'estrade les Gardiens du Feu (Cynthia, Douerg et un nain, archer semble-t-il, et un dernier, un autre nain s'appuyant sur un bâton avec des moustaches étrangement taillées) pour les remercier des actions prises pour contenir la menace. Yekorn enchaîne ensuite sur une annonce particulière. Il m'appelle, moi en premier, puis mon frère, ma soeur, Terna et Pana et enfin Gournek à le rejoindre sur le devant de la scène. Annonçant que par les actions que nous avions entreprises, il reconnaissait les Raz'Terreurs comme une guilde régionale à part entière et officiellement financée par Palaroc. Me tendant une pièce d'or symbolique, c'est dans une stupeur ahurie que je la récupère avant de la brandir bien haut au dessus de ma tête, remarquant tout de même le regard vexé de mon frère. Dans l'assistance en liesse, mon père est tel un roc et observe la scène fier et circonspect.

La suite est une succession d'accolades et d'embrassades. Dans la joie je rejoins ma mère à une échoppe un peu particulière. Tenue par une Kobolde à la mise impecable, l'étal est couvert de sachets de tailles diverses devant lesquels sont disposées des tasses de contenances variées. Ma mère est en pleine discussion avec la kobolde et la présente comme une maîtresse du thé du nom de Sakurananami. Prenant le temps de tester différents breuvages pour trouver des goûts pouvant se marier avec ma cuisine, un jeune kobold, de plusieurs années mon cadet vu sa façon d'agir arrive et vient embrasser Sakurananami. Elle a à peine le temps de nous dire que c'est son fils que déjà il m'a tendu sa main en m'annonçant "Hiro". Je le salue également et à peine le regard détourné il a déjà disparu en direction d'une commotion qui s'intensifie à l'extérieur de la ville, suivit de près par un kobold d'âge mur, une lame au côté.

Suivant également le mouvement de foule, j'arrive devant des gradins érigés à la va vite autour de multiples terrains de brise tonneaux. J'y retrouve les autres Raz'terreurs, Terna et Pana sont en train de discuter avec d'autres kobold dont un se tenant proche d'un loup de belle taille, probablement un chasseur et vu les problèmes que m'avait révélé Terna il n'est pas étonnant qu'il s'en rapproche. Alors que je m'approche du groupe, Dokter arrivant de l'opposé propose immédiatement un match afin de régler nos différents. L'ensemble du groupe se propose et nous nous retrouvons rapidement avec les équipes suivantes : Ergador, Gorerdork (mon père), Gournek, Sho (fils du chasseur Ponotokante), Pana et Terna, face à Dokter, Hiro, Piga (maire du village de Kironarok), kami (une jeune kobolde, connaissance d'Hiro), Ponotokante et son loup et Tyrneonem (le père d'Hiro) tandis que Gettered (ma sœur) arbitre.
Une partie endiablée s'engage rapidement j'ouvre les hostilités sur le père d'Hiro tandis que mon équipe prend possession du milieu de terrain. Cependant Pono sur notre flanc droit se mets à transformé Pana en hérisson. Dokter se focalise sur moi, laissant sa hache de côté et essayant d'entrer brutalement en lutte. Hiro pendant ce temps là fait preuve de talents de lanceurs de sorts tout d'abord en faisant naître une sphère de feu au niveau du tonneau avant de faire exploser une bille de feu à bout portant à mon contact, roussissant les poils de mon frère et moi. Par la suite, Kami prend le tonneau et sera interceptée par Terna qui perdra le tonneau par une conjonction d'huile et de sphère de feu conjurée par Hiro, pendant ce temps là Piga s'attaque à Sho et à Gournek. Pana est le premier à être sorti sous un coup brutal de Piga. Mon père lui avance tranquillement. Sous l'influence d'un sortilège Terna quitte le terrain à la recherche d'une boisson pour assouvir sa soif. Séparé du reste du match par un mur de fumée, je finis mon combat face à mon frère au sol, dans un corps à corps sauvage. J'apprendrais plus tard que Hiro et son père furent sortis par mon paternel. Kami avait fait une belle avancée vers notre pyramide au moment où j'émerge de la fumée mais je la rattrape par une course effrénée et récupère le tonneau. Tandis que Gournek occupe Piga je parviens à la pyramide adverse tranquillement et brise le tonneau terminant le match.

Après le match Hiro repart rapidement sur les talons de son père tandis que les Raz'Terreurs continuent à fêter les événements.

Quelques semaines plus tard, je me rends officiellement à l'Insoumis avec mon père et vois une entrée s'ouvrir pour moi, sans hésitation je m'y rends. J'entre dans un lieu exiguë et aie bien du mal à négocier les boyaux avant d'atteindre une zone un peu plus dégagée. Là je suis accueilli par une créature à moitié faite de magma et de pierre. Je prends le temps de la dessiner avant d'essayer de passer devinant avec justesse qu'elle essaiera probablement de m'en empêcher. Et effectivement à peine arrivé devant elle que déjà elle semble chercher son souffle et me projette au visage des centaines de petits éclats de pierre. Je la passe en vitesse et me retrouve de l'autre côté confronté à 2 autres de ces créatures. Gardant mes distances et me préparant à sauter au moindre signe de crachat, je passe rapidement (ce qui ne les empêche pas d'essayer de m'allumer mais cette fois je suis trop rapide pour elles). Cependant mes ennuis ne sont pas finis puisque 2 de ces créatures apparaissent en tenaille autour de moi. Agissant rapidement je m'écarte vivement parcourant l'entièreté du couloir pour atteindre une zone plus sûre. Je prends le temps de rebrousser chemin pour observer un trou dans le sol qui semble mener à une zone de lave en fusion avant de reprendre ma progression au travers d'un nouveau boyau. Durant tout ce temps une fumée âcre et semble-t-il hautement volatile a commencé à remplir le complexe et j'arrive de l'autre côté en retenant mon souffle pour éviter de m'étouffer à moitié. Là je tombe sur une de ces créatures que j'avais déjà affronté en train de combattre un petit adversaire perdu dans la brume qui essaye de la défaire en lui lançant des boules de feu. Ne cherchant pas à comprendre je fonce sur elle déchaînant la frustration accumulée face aux cracheurs, faisant tomber la créature rapidement. Je m'aperçois alors que c'est le jeune kobold croisé un peu plus tôt, Hiro, qui faisait face à l'automate. ne comprenant pas bien ce qu'il fait là, c'est par signe que je lui fais montre que nous devons bouger. En retenant toujours notre souffle nous faisons demi tour et reprenons le chemin vers le seul endroit qui me semble pouvoir nous permettre de nous échapper, le trou vu un peu plus tôt.

Arrivant finalement jusque là, il laisse tomber une espèce de gemme avant de me faire de grands signes pour me dire de sauter. Sur de lui en tout cas, il ne m'attend pas et se laisse tomber 5 m plus bas amortissant sa chute sur une plaque de lave solidifiée par une roulade. Tandis que, m'aidant de ma lame pour ralentir ma descente j'atterris à côté de lui. Respirant enfin malgré la chaleur (la fumée ne nous ayant pas suivi jusqu'ici), nous observons la vaste salle dans laquelle nous sommes tombés. Hiro posant l'espèce de gemme récupérée plus tôt au sol m'annonce avec confiance qu'il y a une sorti à 20 m de nous et à 5 m de haut; et incrédule, je la remarque également malgré les vagues de chaleurs lui demandant comment il a fait pour la voir.
Cependant alors que nous nous mettons en route (Hiro marchant littéralement sur la lave sans s'en soucier), 2 créatures jaillissent des profondeurs du magma. Tout d'abord un être qui semble entièrement composé de flamme qui fixe Hiro avec un air malsain, ils semblent échanger dans un langage qui m'échappe mais qui se perd dans les crépitements ambiants. Alors que l'autre, un combattant armé de gantelets et particulièrement carré me fixe avant de se mettre en mouvement. A l'instant où il commence, l'être de feu nous balance une déferlante de feu qu'Hiro va étrangement contrer par une boule de feu. Pendant ce temps là le pugiliste me fonce dessus, je parviens à dévier sa course mais par une succession de mouvement rapide il arrive tout de même à me rejoidre et j'esquive le premier coup.
L'instant d'après le combat est engagé, j'enchaîne les coups sur mon adversaire tandis qu'Hiro me protège du gros du feu de son ennemi igné. Cependant alors que je commence à prendre l'ascendant, une succession de coup de mon opposant m'atteignent et me force à mettre un genoux à terre. Malgré la douleur, je réussi à me relever et porte le coup fatal à celui qui me fait face, faisant disparaître son enveloppe physique tandis qu'il laisse derrière lui ses gants et des fragments de métal.
Pendant ce temps là Hiro ne s'est pas ennuyé non plus, il a continué à bravement stopper les assauts de l'homme de feu qui s'est formé une armure de magma. Alors qu'il s'approche du petit Kobold, celui ci en appelle à l'Insoumis qui semble lui répondre, l'enveloppant et le transformant (!) en un être fait de magma pur, le protégeant de la majeure partie des attaques adverses. M'approchant alors du dernier adversaire, je le frappe avec une technique qui fait fie de toute protection magique avec pour but de couper net le filet de magie qui l'entoure et ainsi lui retirer de précieux enchantements qui l'affectent. Et c'est un succès, avec une agréable surprise je vois l'armure de magma disparaître tandis qu'il reprend une forme faite de feu plus volatile.
Mais la lave continue à monter et je commence à voir le plafond se rapprocher de plus en plus, alors qu'il m'est de plus en plus compliquer de rester avec les pieds "au sec". Hiro reprend alors la parole dans cet étrange langage alors qu'il me dit de partir, la créature lui répond le laissant perplexe et disparaît alors.
Remontant à la surface les mains entourées de mes chaînes et serrant les gantelets de mon adversaire défaits, Hiro me rejoint quelques instants plus tard reprenant une apparence plus ... classique. Quelques minutes plus tard nous sommes rejoints par son père, qui inquiet est venu voir comment il allait. Il se met rapidement à me questionner sur les agissements de son fils, comme s'il avait peur de ce qu'il avait put faire ou montrer à l'intérieur (en même temps c'est à raison puisque le jeune kobold a fait preuve de pouvoirs qui dépassent de loin ce qui est normalement accordé aux mortels). Mais Hiro m'a sauvé la vie et je ne risque pas de balancer les quelques pyrotechnies comme il les appelle dont il a fait preuve.
Mon père arrive 30 minutes plus tard, et voyant ma compagnie se renfrogne. Il dit que si j'ai failli mourir c'est la faute d'Hiro qui n'aurait pas du être présent, même si ça va à l'encontre de tout ce qu'il m'a enseigné sur l'Insoumis.

Nous nous quittons quelques minutes plus tard après avoir partagé un repas. Gorerdork a également récupéré les gantelets me désignant comme n'étant pas prêt.


Un mois plus tard, je surprends une conversation entre mes parents au sujet d'une invitation; me renseignant, j'apprends que la famille d'Hiro nous invite à Kironarok sans préciser pourquoi. Durant cette période j'essayais de retourner à l'Insoumis mais aucune ouverture ne s'est ouverte pour moi.

Ma mère parvient à convaincre mon père et nous partons (ma sœur décide également de nous accompagner).

Arrivant sur place, nous sommes accueillis dans une auberge à l'architecture ... aérienne. Après près d'une heure d'attente, le père d'Hiro (Tyrnareonem) vient nous trouver pour nous dire que nous ne patientons pas au bon endroit et qu'ils sont dans le bâtiment d'à côté, une bâtisse entièrement recouverte d'une plante aux fleures rouges. A l'intérieur, je découvre une scène à laquelle je ne m'attendais pas. Tout est blanc, de nombreux (pour la région) frostalfs sont installés autour de tasses de thés tandis que Sakurananami navigue entre les tables et les ressert régulièrement. En nous voyant arriver, elle nous dit d'attendre quelques instants et nous rejoint rapidement. Elle est accompagnée de son mari et de son fils. Ils nous demandent officiellement d'escorter leur enfant jusqu'à l'Insoumis pour régler son problème. C'est gêné qu'il m'avoue être constipé... Avec beaucoup de difficulté à maintenir mon calme devant ce problème qui me paraît insignifiant mais qui semble pourtant lourdement peser sur la famille, je continue à écouter les contre-arguments de mon père quant à cette expédition. Mais il fini par succomber face au nombre de voix qui s'élève contre lui. On s'accorde pour un départ une semaine plus tard et je décide d'en parler aux Raz'Terreurs.

Je retrouve le groupe (et Dokter) à l'auberge pour leur exposé l'expédition, Terna et Pana ne se sentent pas prêts à rencontrer l'Insoumis et je ne les pousse pas à venir, je ne sais que trop bien que cet instant d'hésitation ou de peur peut suffire à les tuer dans cet environnement. Nous décidons donc, Gournek, Dokter et Gettedred décident de m'accompagner. Je prépare de la nourriture pour l'ensemble du groupe et pour une semaine environ, ayant appris par mon père que les séjours dans l'Insoumis lorsqu'on cherche quelque chose durent généralement plus longtemps que d'habitude.

Lorsque enfin Hiro arrive, nous sommes prêt, il est accompagné par Ponotokante et son loup ainsi que par Sho le fils de Pono. Nous pensons tous que c'est une erreur, mais c'est son fils. Nous nous mettons rapidement en route vers l'Insoumis qui semble nous attendre. Une entrée nous faisant face.
Alors que nous nous approchons le paysage semble être composé de ruines et de celle ci, des créatures faites de pierre en émergent. Nous décidons de faire une élancée vers l'entrée mais les créatures nous attaquent alors. Prenant Hiro sous le bras je fonce vers l'entrée mais m’arrête rapidement alors que je vois que derrière les choses ne se passent pas bien. Mon frère est au prise avec l'une d'entre elle, de même pour Gournek et Pono qui tire sur une troisième. Sho lui ne sait pas trop où se mettre et essaye de suivre son paternel. Cependant l'une des créatures se retourne vers lui et projette ses deux poings dans sa direction, l'envoyant presque immédiatement au sol. Cependant ma sœur le soigne d'un geste et parvient à le stabiliser. En hurlant à Pono de prendre son fils et de dégager, nous décidons de poursuivre notre avance. Pendant ce temps là Dokter et moi avons abattu nos adversaires respectifs et une voie s'ouvre vers l'entrée. Dans un dernier effort, tout le monde presse l'allure et parvient aux contreforts devant la grotte. Pono a profité de ce temps là pour fuir avec son fils, les créatures se désintéressant de lui dès qu'il perd la volonté d'aller plus loin. Quelques secondes plus tard, nous voyons une kobolde familière en train de grimper à notre suite. Il s'agit de Kami qui dans une impulsion dictée par sa jeunesse a décidé de nous suivre. Après qu'Hiro, ma sœur et moi même l'ayons copieusement engueulée, nous entrons, Hiro annonçant qu'il allait la protéger. Je rappelle tout de même que nous devons garder à l'esprit que nous sommes là pour régler le problème d'Hiro.

A l'intérieur, une scène étrange nous attends, comme si nous venions de mettre les pieds dans un autre monde, une plaine sans fin nous fait face. Composée de boulets de lave refroidie la progression au sein de cette scène est lente et parfois laborieuse. Hiro ressort sa gemme de sous sa tunique et la pose au sol. Quelques secondes plus tard il annonce qu'un flot rapide de lave semble se diriger dans la direction de notre marche. De mon côté je me concentre, cherchant une piste ou une direction. Quelque chose m'en fournis une puisque je ressens une poussée dans la même direction que le courant de magma.
Nous parcourons ces lieux pendant 2 jours sans changement notable. Me concentrant je ressens la direction toujours plus bas, alors qu'au départ c'était plus vers l'horizon. Décidant que nous avons assez marché, je propose qu'on commence à creuser. Alors que nous sommes en train de discuter de la faisabilité de la chose Dokter perd patience et commence à cogner le sol qui cède peu à peu. Je l'aide rapidement et par nos efforts combinés faisons une brèche dans le sol, apercevant le torrent de lave sous nos pieds. Cependant avec un craquement de mauvaise augure, des fissures commencent à apparaître tout autour de nous. Sans demander notre reste, nous nous mettons à courir à toute allure. Mais impossible de les distancer et au bout de quelques secondes nous nous arrêtons sur un bloc et nous y amarrons, mon frère et moi à mains nues chacun prenant sous son "aile" une ou deux personnes (Kami et Hiro pour moi, notre sœur pour Dokter) tandis que Gourek plante sa hache dans le sol et s'y raccroche comme si ça vie en dépendait (ce qui est probablement le cas). Au bout d'à peine une seconde, une sensation de chute intense avant le dur retour à la réalité et les rapides de magma qui nous attendent à l'arrivée. Réussissant à maintenir nos prises respectives et à ne pas faire retourner notre frêle embarcation, le courant nous emmène à vive allure dans un boyau.
Utilisant mon arme pour nous éloigner des murs d'un côté, mon frère fait la même chose de l'autre. Rapidement, des créatures composées uniquement de lave s'élèvent derrière nous et se mettent à nous poursuivre. Hiro visant le plafond derrière nous, y fait exploser une boule de feu ouvrant une brèche rapidement agrandie par une coulée de lave. Malheureusement ça ne ralentis que peu nos poursuivants.
Peu de temps plus tard, nous sommes confrontés à un choix cornélien, une fourche nous fait face. Hiro semble se concentrer à nouveau un instant et nous annonce qu'il faut prendre à gauche. Utilisant ma lame comme un gouvernail, j'oriente notre rocher dans cette direction. Cependant quelques secondes plus tard, alors que nous continuons à gagner en vitesse, la suite nous réserve une vision apocalyptique. On fonce directement vers un mur de feu. Les instants suivants s'étirent comme une éternité, alors que les flammes nous brûlent de tous les côtés, Hiro est à la proue, se tenant tel un roc en pleine tempête, il semble absorber une bonne partie du feu qui se jette sur nous prêt à nous dévorer, de chaque côté Dokter et moi combattons, Magmatite contre la menace ignée, frappant de droite et de gauche, ne s'arrêtant pas un instant car cela signifierait notre perte. Au centre Gournek subit l'assaut de la chaleur et de langues de flammes, protégeant de son mieux Kami et Gettedred. Ma sœur qui ne cesse de nous soigner, épuisant à une allure rapide ses capacités pour nous maintenir en vie. Lorsque enfin nous parvenons de l'autre côté, nos vies ne tiennent plus qu'à un fil, nous sommes tous brûlés gravement, et c'est avec fatigue que nous contemplons notre prochain challenge.

Là face à nous se trouve non plus une rivière de magma mais bel et bien un vortex de feu qui tombe à l'infini. À une dizaine de mètres au dessus de nous se trouve une orbe de flamme de laquelle 2 émanations jaillissent vers un plafond lointain.
Notre embarcation déjà mise à rude épreuve par les épreuves précédentes est prête à rendre l'âme et à s'abîmer dans les profondeurs ignées. Mais nous n'avons pas dit notre dernier mot. Alors qu'Hiro semble être entré en transe, il parle à nouveau dans ce langage incompréhensible et après une dernière élucubration change ses bras en ailes de flammes et s'élève lentement vers l'orbe.
De mon côté j'attrape mes chaînes et sécurise ma lame avec, tenant de l'utiliser comme un grappin de fortune cependant la distance est trop importante. C'est alors que Dokter me tends les siennes. S'attachant parfaitement, elles me permettent d'avoir la longueur nécessaire pour planter ma lame dans la roche qui compose les murs de cette pièce. Utilisant ce point d'ancrage, nous commençons à grimper, Kami agrippée à mes épaules tandis que Gettedred est sur le dos de mon frère. Gournek lui grimpe à la force des bras. Escaladant peu à peu les parois abruptes, Dokter a soudain l'idée brillante de dire « ce serait bien si il y avait un pont » et comme par enchantement l'Insoumis (si nous nous y trouvons toujours) réagit et forme une plate-forme qui mène jusqu'à l'orbe.
Au moment où j'y pose les pieds, Hiro est déjà presque au contact, agenouillé devant le brasier central. Alors que je m'approche, il se relève et pénètre dans les flammes. J'ai à peine le temps de hurler son nom, qu'une réaction surprenante à lieu. Tout le feu autour de l'orbe est soudain absorber par la forme de Hiro. Lorsque les flammes ont disparu, Hiro se retourne vers moi, et écarte les bras. Dokter a juste le temps de me tirer en arrière qu'une violente explosion de feu secoue le pont. Des créatures sont formées dans les flammes de couleurs différentes avant de disparaître aussi vite, les explosions se succèdent et la lumière devient vite trop vive pour pouvoir continuer à observer la scène directement. Me courbant devant les autres pour former avec mon frère un mur protecteur, j'ai à peine le temps de voir par dessus mon épaule des feux verts, bleu, violets, orange, blanc, rouge passer et se dissiper. Après un moment les explosions cessent, il ne reste plus grand chose du pont, et la sphère a disparu. À sa place Hiro se tient, serein. Il nous rejoint et nous annonce que ça va mieux, d'une voix beaucoup plus calme et posée qu'avant.
Un mur s'écroule alors et nous laisse entrevoir la sortie.

Après ces événements, nous nous accordons pour ne pas parler de ce que nous avons vu à l'intérieur.

Quelques jours plus tard, Dokter vient me trouver à la maison familiale. Il a 2 lettres en mains, portant chacune portant le symbole d’Émeraude, il m'annonce « Fais tes valises on part demain ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Admin
avatar

Messages : 949
Date d'inscription : 28/04/2014

MessageSujet: Re: Partie Duo du 30-08-15   Dim 13 Sep - 13:13

Palarok est pas non plus "lugure" je dirais austère Very Happy


Pour le passage dans l'insoumis (1ere)
Tu étais pendant facilement 45 min 1H dans les tuyaux exigue et galérer...

Pour ton coup qui coupe la magie c'était surement la plus grosse technique de l'époque que ton père t'avais enseigné (possiblement après le match de brise tonneaux !)
Il faut vraiment réfléchir à se genre de coup. Ce que ça donne en visuel.

(sortie insoumis)
Comment ça a l'encontre de ce qu'il t'a enseigné? Very Happy Son fils pouvais creuvé à cause de la présence d'un autre ! Alors ok l'insoumis fait jamais un truc pour rien, mais bordel il est dangereux ce truc (techniquement un peu plus et c'était chaud pour vous Very Happy)

Remarque: Hiro a plus une Pierre de Magma qu'une Gemme Very Happy (c'est pas beau visuellement)


Passage dans al salle du feu :
Votre rocher de magma coule car au final c'est presque plus que du feu en dessous héhé. et plus vraiment de la lave. (elle est en méga fusion)

Bon.... énorme encore lol

C'était chaud quand même.

Point divin pour la Mini partie 2 : 30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjondaoc2.1fr1.net
 
Partie Duo du 30-08-15
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Habs vs Bruins (partie 6)
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 37 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DonjonDaoc2 :: Cimetière / Souvenirs :: Le groupe des Fils de l'Insoumis de Granit-
Sauter vers: